Accueil

Recherche dans le blog

Nouveaux produits

Quand et pourquoi faire ramoner la cheminée de ma maison ?

Publié le : 17/11/2020 14:26:23
Catégories : Conseils habitat

Ramonage de ma cheminée : quand et pourquoi ?

cheminée moderne

©Taryn Elliott / Pexels

Pourquoi ramoner ma cheminée ?

Ramoner sa cheminée régulièrement permet d’éviter les feux de cheminées. Ils se forment suite à l’accumulation de suies et de résidus issus de la combustion du matériau utilisé pour le chauffage. Les matériaux peuvent monter dans les conduits sans avoir été carbonisés entièrement dans le foyer principal. Ils s’enflamment alors parfois dans le conduit. Le feu peut se propager si la température atteint un seuil.

Le ramonage, est-ce obligatoire ?

  • Pour les propriétaires

Le ramonage de votre cheminée ou de votre conduit est obligatoire. Les règles sont définies par votre commune ou via un arrêté préfectoral : elles sont locales. Vérifiez les différents points afférents au règlement en mairie dans le règlement sanitaire départemental.

  • En cas de location, consultez votre syndic ou votre propriétaire

Si vous êtes locataire, vous pourrez soit consulter votre syndic, soit votre propriétaire. Le ramonage doit être organisé par le premier en cas de conduit collectif et par le second en cas de conduit individuel.

  • Une amende en cas de défaut de ramonage

En cas de défaut de ramonage, une amende forfaitaire d’un montant de 450 euros peut être demandée.

Quand faire ramoner ma cheminée ?

En pratique, ramonez deux fois par an. Certains règlements préconisent de le faire au moins une fois pendant la période de chauffe. Dans certains cas particulier, une seule fois suffit, notamment lorsque vous utilisez un combustible gazeux.

Comment se passe le ramonage de ma cheminée ?

  • Choisir son ramoneur

Le ramonage doit être réalisé par un professionnel certifié Qualibat, ou ayant au minimum 3 ans d’ancienneté.

  • Faut-il choisir un ramonage manuel ou chimique ?

Ramonage manuel

Il se fait avec un outil dénommé « hérisson ». Il s’agit d’une tige surmontée d’une brosse en acier, inox ondulé, polyéthercétone ou nylon. Le ramoneur la passe simplement dans le conduit pour décoller les résidus. Généralement il passe par le toit, mais le ramonage manuel peut également se faire par le bas.
Lorsque le conduit est trop sale, le professionnel peut faire appel à une débistreuse. Sa tête rotative décolle les endroits trop encrassés.

Ramonage chimique

Pour compléter le ramonage manuel, le ramoneur peut faire brûler une bûche ramoneuse. Elle dégage des actifs nettoyants pour désencrasser les endroits difficiles d’accès, comme les angles et les coudes du conduit.

  • Réception du certificat de ramonage

Le ramoneur remet un certificat lorsque l’opération est finie. Ce document permet de prouver que l’opération a été réalisée, notamment auprès de votre assureur en cas de sinistre dû à un incendie ou un dégagement de monoxyde de carbone. Votre commune peut aussi vous demander un justificatif de ramonage.

Quel est le prix d’un ramonage ?

En fonction de la taille de votre installation, comptez entre 40 et 80 euros l'opération de ramonage. Le prix peut aussi être fonction de l’encrassement du conduit de cheminée, du ramoneur et de la région d’habitation.
Attention, si vous détenez une chaudière, il vous faudra également faire entretenir son intérieur, les dispositifs de sécurité, le brûleur, la températures des fumées et leur teneur en monoxyde de carbone (entre 80 et 180 euros). Un certificat d’entretien est alors remis.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)